Il FAUT VAINCRE LE CANCER CAR NOUS SOMMES TOUS CONCERNES… MAIS COMMENT ?

0

Découvrez le GERCOR…
Un groupe jeune et prometteur de plus de 450 médecins qui, grâce à leurs travaux de recherche clinique, offrent depuis 5 ans des solutions inédites aux malades:

> Un vaste réseau
Regroupement des compétences pour une meilleure diffusion des traitements auprès des patients.

> Efficacité
Une plus longue espérance de vie.

> Confort
Une meilleure qualité de vie pendant la maladie.

>Sécurité
Moins de toxicité ou d’effets indésirables dus aux traitements.

Le message du Président

En ce début de troisième millénaire, notre société est plus que jamais confrontée à un problème de santé publique majeur et non résolu :
LE CANCER qui s’inscrit toujours comme la seconde cause de mortalité en France.

Face à des avancées thérapeutiques trop lentes, des actions trop fragmentées et des résultats trop disséminés, nous avons créé en 1997 le GERCOR, association à but non lucratif régie par la loi 1901, afin d’offrir d’autres solutions aux personnes touchées par le cancer.

Notre action exclusive est de développer la recherche clinique : nous soignons donc nos patients avec des armes thérapeutiques connues ou en développement au moyen de traitements innovants, performants et respectueux des règles éthiques.

Cette mission constitue un défi scientifique sans précédent. Nous vous remercions donc de votre soutien.

Professeur Aimery de GRAMONT

Le GERCOR: Un réseaude médecins cliniciens mobilisés contre le cancer et au service des patients

Pour favoriser l’accès de tout patient à nos traitements, nous avons créé un réseau composé aujourd’hui de plus de 450 médecins cliniciens en France et dans le monde ayant pour noyau une structure légère, indépendante et dynamique adaptée à la réalisation de nos objectifs.

Les médecins membres du GERCOR regroupent et concentrent leurs compétences sur des projets communs et optimisent la diffusion des résultats obtenus.

Une mobilisation des compétences

Afin d’optimiser les soins apportés aux patients, les membres fondateurs du GERCOR ont compris qu’il fallait :

– regrouper les compétences sur des projets communs,
– créer un vaste réseau de médecins investigateurs quel que soit leur mode d’exercice, public ou privé,
– promouvoir l’intégration de jeunes médecins compétents et motivés par la recherche clinique.

Pour répondre à cette nécessité, le GERCOR est né en 1997 de la fusion de deux groupes de recherche clinique actifs depuis 10 ans et jusqu’alors indépendants:

1. Le GERCOD : Groupe d’Etude et de Recherche dans le Cancer de l’Ovaire et Digestif,
2.l’IGOR : Inter-groupe d’Oncologie et de Radiothérapie.

La multidisciplinarité

Les médecins membres du GERCOR traitent tous les types de tumeurs cancéreuses, qu’ils soient oncologues médicaux, oncologues radiothérapeutes, spécialistes d’organe ou chirurgiens.
Tout autre spécialiste concerné par la recherche sur le cancer est également accueilli par le GERCOR.

Un réseau en plein essor international

Plus de 200 centres privés ou publics sont aujourd’hui participants aux études du GERCOR

Plus de 450 médecins membres du GERCOR s’engagent à mettre en commun, d’une façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans le but de développer la recherche clinique contre le cancer.

Le GERCOR conduit des études de niveau national et mondial.

Le GERCOR a pour but de promouvoir des coopérations internationales avec des médecins étrangers et l’application de ses traitements:

1. à échelle européenne: Grande-Bretagne, Italie, Espagne, Belgique, Grèce, Hongrie, Pologne, Portugal, Pays-Bas, Suède, Allemagne, Autriche, Danemark

2. à échelle mondiale: Israël, Australie, Canada et Etats-Unis.

Le GERCOR signe des publications en français et en anglais dans des revues spécialisées et participe activement aux congrès internationaux (communications orales et posters).

Une structure indépendante, légère et dynamique

Le GERCOR est une association indépendante, régie par la loi de 1901 et sans but lucratif.

Un faible coût de structure caractérise sa logistique:

>un bureau centralisé à Paris est composé de la direction administrative et du secrétariat,

>une équipe mobile d’attachés de recherche clinique est chargée de vérifier le recueil des données de chaque étude pratiquée dans chacun des centres concernés.

Pour démultiplier son activité, le GERCOR recrutera des salariés permanents supplémentaires afin de répondre aux critères de professionnalisme fixés par le groupe.

Notre Action:
Optimiser les soins apportés aux patients

Le GERCOR concentre ses efforts sur une seule mission:
la recherche clinique.
Les médecins du GERCOR soignent leurs patients avec des traitements de pointe utilisant des armes thérapeutiques nouvelles, dans le souci de leur efficacité et de leur tolérance.

Le GERCOR vise avant tout un bénéfice thérapeutique immédiat pour les patients :

Les traitements dits de phase II ont pour objectif la mise en évidence de l’efficacité thérapeutique, l’évaluation du bilan efficacité/sécurité et l’examen des effets indésirables.

Les traitements dits de phase III visent à démontrer la supériorité d’un traitement issu d’une phase II sur le traitement de référence du cancer concerné.

Grâce à son réseau, le GERCOR offre un accès aisé à ses traitements de pointe

Pour réaliser cet objectif, le GERCOR :

– stimule l’intégration dans son réseau du plus grand nombre de médecins intéressés par les traitements qu’il conduit,

– apporte l’assistance logistique indispensable aux médecins investigateurs chargés de diriger et de surveiller l’application des traitements sur les patients.

Cette aide comporte:
1. la transmission de l’information,
2. la rédaction des formalités administratives et financières liées à chaque essai thérapeutique,
3. la gestion des inclusions et randomisations des patients pour chaque essai,
4. le remplissage des données de chaque patient dans les cahiers d’observation par nos techniciennes de recherche clinique,
5. l’organisation des réunions d’information de chaque comité scientifique,
6. la présentation des résultats pour les publications ou présentations dans les congrès internationaux.

Les premiers résultats depuis 1997

Des traitements plus efficaces et mieux tolérés par les patients

Une plus longue espérance de vie

Une meilleure qualité de vie

Moins de toxicité

Le GERCOR c’est aussi:

– 8 protocoles clos
– 16 protocoles en cours
– 7 projets de protocoles

Notre Ethique

Nous protégeons avant tout nos patients par notre respect de la dimension éthique

Les médecins du GERCOR adhèrent aux Bonnes Pratiques Cliniques et respectent rigoureusement les principes édictés par la loi Huriet du 20 décembre 1988 relative à la protection des personnes qui se prêtent à la recherche biomédicale.

– le patient signe un consentement éclairé avant son inclusion au traitement concerné,

– le GERCOR souscrit les assurances nécessaires garantissant sa responsabilité civile en matière de recherche médicale,

– le protocole final passe par l’approbation des Comités Consultatifs de Protection des Personnes dans la Recherche Biomédicale (C.C.P.P.R.B).

Le GERCOR et la transparence

Notre déontologie à l’égard de nos partenaires repose sur la rigueur et la transparence dans l’affectation de nos ressources.

Les dons et subventions perçus par le GERCOR sont destinés exclusivement au financement de la recherche clinique :

– la décision d’affectation des fonds versés est collégiale,

– les fonds reçus ne sont en aucun cas destinés à couvrir des frais à caractère personnel ou à procurer un avantage individuel à un membre ou à un groupe de membres,

– une grande rigueur caractérise la gestion des coûts de fonctionnement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici